La RMN-Grand Palais conserve la gestion du Musée du Luxembourg

À la suite d’une procédure de mise en concurrence, le Sénat a confirmé une délégation de service public dans la gestion du Musée du Luxembourg à la Réunion des musées nationaux-Grand Palais du 1er janvier 2020 au 31 juillet 2026.

Depuis février 2011, la Rmn-Grand Palais a produit au Musée du Luxembourg dix-sept expositions* dont la qualité scientifique a été saluée par la critique. Elles ont permis au public de découvrir ou redécouvrir de grandes figures et thématiques de l’histoire de l’art. La programmation a été marquée par d’immenses succès populaires, notamment l’exposition Chagall. Entre guerre et paix en 2013, ou plus récemment, Alphonse Mucha.

La Rmn-Grand Palais a positionné le Musée du Luxembourg parmis les grandes institutions nationales et internationales et continuera d’assurer le rayonnement du Musée sur le territoire national et au-delà des frontières.
L’exposition L’Âge d’or de la peinture anglaise, de Reynolds à Turner, qui sera présentée à partir de septembre 2019, en collaboration avec la Tate de Londres, témoigne de ces ambitieux partenariats.

Dans un espace à taille humaine plébiscité amateurs et néophytes, la Rmn-Grand Palais est parvenue, en proposant une programmation culturelle riche et diversifiée, des scénographies renouvelées à chaque exposition et des services de qualité, à obtenir un excellent taux de satisfaction des visiteurs. Ce sont ainsi près de 3,2 millions de personnes qui ont été accueillis depuis que la Rmn-Grand Palais a repris la gestion du site en 2010.

Cette trajectoire ambitieuse sera maintenue dans le cadre de la nouvelle délégation en poursuivant sa politique de développement de l’éducation artistique et culturelle. Une attention particulière sera portée à la présence de supports de médiation numérique au cœur des expositions et les partenariats initiés avec les secteurs éducatif et associatif seront poursuivis pour continuer de favoriser l’accès du plus grand nombre au Musée du Luxembourg.

La programmation continuera de répondre à un principe didactique affirmé d’expositions «qui racontent l’art», et tout en conservant la prééminence et la centralité de la peinture, qui sont les racines historiques du Musée du Luxembourg, elle s’élargira grâce à l’apport de trois thématiques nouvelles, pour mieux répondre aux attentes du public et des jeunes générations avec notamment :

  • la modernité au XXème siècle
  • la photographie
  • les artistes femmes

Ainsi, au printemps 2020, le Musée du Luxembourg présentera, en collaboration avec les musées de la Ville de Marseille, l’exposition Man Ray et la mode, qui invitera le public à appréhender un aspect méconnu de cet artiste majeur du siècle passé.

À l’automne 2020, l’exposition Peintres femmes en Europe au XVIIIème siècle, réunira des œuvres et des documents permettant d’appréhender les conditions et les stratégies permettant à des peintres du sexe féminin pour apprendre le métier, investir la scène artistique, construire leur carrière et forger leur personnage public. Au printemps 2021, le Musée du Luxembourg consacrera à Vivian Maier une exposition d’envergure inédite. Découverte récemment, cette photographe amateur, gouvernante et garde d’enfants, est considérée comme l’un des plus grands photographes américains de la seconde moitié du XXème siècle.


  • Cranach et son temps, 9 février - 23 mai 2011 (217 088 visiteurs) Cézanne et Paris, 12 octobre 2011 - 26 février 2012 (305 764 visiteurs)
  • Cima da Conegliano - maître de la Renaissance italienne, 5 avril - 15 juillet 2012 (80 380 visiteurs)
  • Le Cercle de l’art moderne, collectionneurs d’avant garde au Havre, 19 septembre 2012 - 6 janvier 2013 (113 155 visiteurs)
  • Chagall entre guerre et paix, 21 février - 21 juillet 2013 (451 398 visiteurs)
  • La Renaissance et le Rêve, 9 octobre 2013 - 26 janvier 2014 (151 670 visiteurs)
  • Joséphine, 12 mars - 29 juin 2014 (100 205 visiteurs)
  • Paul Durand-Ruel. Le pari de l’impressionnisme, 9 octobre 2014 - 8 février 2015 (240 945 visiteurs)
  • Les Tudors, 18 mars - 19 juillet 2015 (127 997 visiteurs)
  • Fragonard amoureux, galant et libertin, 16 septembre 2015 - 24 janvier 2016 (184 432 visiteurs)
  • Chefs-d’œuvre de Budapest, 9 mars - 10 juillet 2016 (133 476 visiteurs) Fantin-Latour. A fleur de peau, 14 septembre 2016 - 12 février 2017 (162 616 visiteurs) Pissarro à Eragny. La nature retrouvée, 16 mars - 9 juillet 2017 (155 855 visiteurs) Rubens. Portraits princiers, 4 octobre 2017 - 14 janvier 2018 (116 878 visiteurs) Tintoret, Naissance d’un génie, 7 mars - 1er juillet 2018 (133 256 visiteurs)
  • Alphonse Mucha, 12 septembre 2018 - 27 janvier 2019 (342 040 visiteurs)
  • Les Nabis et le décor, 13 mars - 30 juin 2019